Ca vous est peut-être déjà arrivé, en tout cas à moi c’est souvent le cas : le terrible ongle qui casse !

Mon soucis, c’est que mes ongles ont tendance à casser très bas, là où ça fait bien mal. J’ai donc décidé d’essayer un « remède » à l’arrachage aïe aïe et les ongles ultra-courts : le fiberglass ou fibre de soie.

Vous aurez besoin de :

fiberglass

– colle à faux-ongles

– une lime !

Commandé sur Manucure et Beauté (là où j’achetais tout tout tout avant, notamment pour le grand choix de kit Konad) pour ma part, la fibre ressemble à ça :

Fiberglass

Et l’ongle en question (il n’est pas cassé très loin, j’aurais pu le limer mais j’ai choisi d’en profiter pour faire ce tutoriel), bien nettoyé :

Ongle cassé

Il est possible d’appliquer une couche de fibre de la taille complète de l’ongle, mais je préfère en découper un petit rectangle afin de pouvoir limer assez rapidement une fois la repousse OK :

Fiberglass découpée

On sort sa colle à faux-ongles, celle-ci a un petit pinceau comme un vernis donc c’est plutôt pratique…

Colle à ongles

Comme je ne place qu’un petit bout de fiberglass, je n’applique de la colle qu’à l’endroit où elle sera. Puis, je dépose la fibre. Attention à ne pas se coller les doigts !

Ongle + fiberglass

Une fois posé, j’applique une seconde couche de colle par-dessus la fiberglass. Puis, je frotte avec un bâtonnet (ou quoi que ce soit qui ne craint pas la colle), afin que la fibre se solidarise avec l’ongle.

Une fois sec, limer le bout qui dépasse. Si la couche est un peu trop épaisse (trop de colle par exemple – ça arrive souvent la première fois, et même après :p), n’hésitez pas à limer le dessus de la fibre afin de minimiser la délimitation entre l’ongle et la fibre. Il ne reste plus qu’à appliquer une base de vernis pour unifier et le vernis de votre choix !

J’espère que cela saura vous aider 🙂

4 comments on “Tutoriel : Comment réparer un ongle cassé à l’aide de fiberglass”

  1. C’est top ! Je connaissais pas du tout. Malheureusement quand je me casse un ongle, c’est souvent toute une partie qui se détache (au lieu d’être simplement fendue). Donc irréparable, a priori.

Laisser un commentaire