Samedi 10 octobre 2011, je suis allée à Séoul malgré les nombreuses heures de bus que ça implique…

En effet, j’avais vu, la semaine précédente, une affiche sur un immeuble :

Vu de loin, on ne se rend pas forcément compte, mais cette affiche faisait état du festival international des feux d’artifices à Séoul !

J’adore les feux d’artifices depuis toujours, je ne pouvais vraiment pas manquer ça, alors après une journée à Myeong-dong (le quartier des boutiques de cosmétiques, si si) dans la foule japonaise (je n’avais pas prévu leurs congés justement le lundi ce qui leur faisait un long week-end pour profiter de Séoul), nous nous sommes rendues au Hangang Park de Yeouido (comprenez, à côté du fleuve qui traverse Séoul).

Tout allait bien… Jusqu’au métro… Station Yeouinaru.

Je n’ai simplement jamais vu autant de monde dans une station de métro. Jamais. Nulle part.

Les photos parleront d’elles-mêmes… (clic pour agrandir)

 

 

 

 

Oui elles sont plutôt floues, mais il faut dire que j’essayais de survivre, il faisait une chaleur à n’en plus pouvoir, et les petites mémés coréennes sont plutôt vindicatives quand il s’agit de défoncer tout le monde en passant.

Bon, on a quand même fini par réussir à s’en sortir, puis à nous trouver un endroit pas trop mal, en face de la rivière Hangang. Bon, à partir de là, tout était magnifique, mais l’iPhone n’est pas roi pour faire des photos la nuit, alors je n’ai rien de spécifique à vous montrer… Si je trouve plus tard des photos ou vidéos, je mettrai à jour l’article.

Bref.

Le festival international des feux d’artifices de Séoul est organisé par Hanwha, une entreprise de feux d’artifices coréenne. Forcément 🙂

Chaque année, trois pays y participent, pour un spectacle d’environ 1h30, lui-même composé donc de trois feux bien différents.

En 2011, ce fut le Japon, le Portugal et la Corée qui ont pu nous offrir un merveilleux spectacle. Je n’avais jamais vu de feux aussi colorés et diversifiés, vraiment.

Chaque bombe avait plusieurs couleurs, détonnait en deux ou trois fois, avec des effets super impressionants. Le tout était énorme, rien à voir avec les bombes toutes petites de Disneyland (même si je les aime aussi…) faites pour ne pas réveiller les voisins !

Bon, en cherchant, j’ai quand même trouvé quelques images de Hee-Bom Kang (que je connais pas, mais ce sont ses photos, vous êtes prévenus) qui représentent bien ce que je veux dire.

Enorme et multicolore

 

Une bombe se décompose après une grosse explosion en plein de petits feux

 

La vue sur Séoul à l'arrière (!!)

Pour rigoler je mets quand même une photo prise avec mon iPhone (mais en petit parce que les autres sont vraiment plus belles…) :

Franchement, j'ai rigolé en voyant cette photo de la loose.

Bien bien bien… 

En repartant pour Jeonju le soir-même, nous avons croisé vu l’affiche dans le métro :

 


Je l’aurais bien prise mais elle était drôlement bien accrochée ! Donc tant pis.

En tout cas, plus tard dans le mois, a lieu un autre festival international de feux d’artifices, cette fois à Busan. Ca me tente bien !

Liens utiles :

 

Laisser un commentaire