La première occasion que j’ai eu, l’année dernière, de partir en Corée, m’a été offert par le biais de mon école, l’IMAC, et mon université, Paris-Est Marne-la-Vallée.

Un jour, le directeur de notre école entre dans la salle, et nous annonce, comme ça, qu’il serait possible pour un nombre restreint d’étudiants de se rendre pour un voyage de deux semaines en Corée du Sud. Tout là-bas y serait offert par l’université d’accueil, la Chonbuk National University, et, sur entretien, certains heureux auraient la chance de se voir leur billet d’avion offert par l’université francilienne.

Un voyage, loin. Une découverte d’un autre pays, d’une autre manière de vivre, en immersion, sans passer par la case « hôtel » et « touriste ». Le rêve, pour moi qui n’en avait plus eu l’occasion depuis mon voyage au Japon en 2007.

Evidemment, j’ai tout de suite souhaité postuler, mais j’avais que peu d’espoirs. Comment se retrouver parmi les happy few de l’université ?

Qu’importe. Je tentais ma chance tout de même : lettre de motivation et relevé de notes.

Avec succès pour cette première étape, je fus invitée à passer un oral devant un jury composé de membres des universités, française et coréenne. Là, j’avoue que mes entrainements aux oraux pour les concours aux écoles de commerce me furent d’une précieuse aide ! La politesse et la contenance.

Il fallait désormais attendre…jusqu’au mail :

Mademoiselle, Monsieur,

Nous sommes heureux de vous informer que vous faites partie des 5
lauréauts du programme « Feeling Korea ». Le départ est prévu pour le 7
août (_date estimative_) pour un retour le 22 août. Une réunion
d’information aura lieu fin juin, pendant laquelle vous aurez la
possibilité d’obtenir plus de détailles sur l’organisation du voyage.

Je vous prie de confirmer votre participation avant jeudi *17/06/2010*
et en cas de désistement de nous en avertir le plus tôt possible.

En tant que modalités de paiement de frais de transport, vous aurez une
bourse de voyage égale au prix du billet, *remboursable en cas de non
départ*. Afin de pouvoir faire le versement de la bourse, je vous prie
de nous faire parvenir le plus vite possible un relevé d’identité
bancaire (RIB).
L’Université de Chonbuk essaye de négocier les prix de billets d’avion
afin d’obtenir un tarif préférentiel, par la suite il serait bien
d’acheter tous les tickets à la fois.

Je vous rappelle qu’il est impératif d’avoir un passeport en cours de
validité, avec une date d’expiration d’au moins 6 mois après la date de
retour. De plus, les ressortissants non Français doivent se mettre en
relation avec le Service des Relations Internationales, afin de voir
quelles sont les démarches à suivre pour obtenir le visa.

Je vous prie d’agréer, Mademoiselle, Monsieur, l’expression de nos
sincères salutations.

J’étais acceptée ! et je faisais de sucroît parmi des cinq choisis pour bénéficier de la bourse.

 

Mais quel est donc ce programme …?

Il s’agit d’un programme de l’université de Chonbuk (désormais disponible en Français!), à Jeonju, en Corée du Sud. Il a pour but de promouvoir et de faire découvrir la culture coréenne à des membres d’autres pays, principalement japonais, et avant nous, jamais français.

Il se déroule sur deux semaines, offrant chaque matin cours de Coréen et chaque après-midi une autre découverte. (cf la page de présentation du programme).

Avant mon départ, qui devrait se faire début-mi-septembre, j’essaierai de vous offrir un aperçu de ce que nous avons pu vivre dans ce pays accueillant et étrange à la fois, avec toute la chance que nous avons eu d’être si bien accueuillis.

Laisser un commentaire