Parce que ça fait bien flipper quand même :

Sérieusement. Pourquoi ? Pourquoi lui ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi ? Wuaaargh.

Pour vous convaincre (de quoi, je ne sais pas) :

4 comments on “Heureusement qu’il y a quand même les balais…”

Laisser un commentaire