Je vais ici préciser un point de ma façon de «kiffer» la vie. (que ceux qui n’apprecient pas les messages nombrilistes passent tout de suite leur chemin)

Je suis une personne qui s’attache aux détails.

Ainsi, pour expliquer ma personnalité lunatique (rien à voir avec être dans la Lune) s’il en est, il faut s’attarder sur cet aspect…

Je ne suis pas en train de vous faire une notice Ikéa rassurez-vous.

Donc, j’aime les détails. Ce qui fait que ma journée sera adoucie, ou même sortira ne serait-ce qu’un peu du train-train ordinaire.

Qu’est-ce qu’un détail…?

Un sms au réveil, un mot attentionné là où l’on ne l’attend pas, un signe de présence…
Quelque chose qui me murmure «tu n’es pas seule».
Un mail, une carte postale, moins que ça.
Penser à moi pour une raison bête, me le faire savoir.
Un cri. «Je ne t’ai pas oubliée!»

Alors oui, je ne parle pas beaucoup sur msn. Je ne réponds pas forcément au courrier, aux mails, et même avec la Khâgne désormais pas forcément aux sms.

Mais ça, c’est un fait.

Je n’ai pas un besoin de parler à chacun à chaque instant de la journée, juste un signe. Parfois. L’inattendu. Celui qui me fait avoir des blancs devant une enveloppe, celui qui me fait sourire bêtement dans le bus. Celui qui me permet en fermant les yeux de me dire «ne t’inquiète pas».

C’est ce que je tiens à faire passer, même si peut-être vous préfereriez un peu plus de conversation.

Alors si je suis lunatique, c’est parce que je vois ces détails, ces détails qui peut-être vous échappe.
C’est tout ce qui compte pour moi.

Je n’arrive pas à me raisonner, parce que je vis dans les détails du jour au lendemain.

J’aimerais parfois pouvoir me dire «mais n’oublie pas, ceci…». Mais c’est loin d’être toujours évident.

1 comment on “Moi j’aime les sucreries.”

Laisser un commentaire